Anecdotes

 

Site de la maison royale de Cuise où séjourna les rois de France

Pillée par Turenne

 

Le prieuré Saint Nicolas de Courson

 

Le premier a été détruit par les Normands. Reconstruit sous Louis le Jeune. L'église datait de 1185, incendiée par les Espagnols, elle est détruite en 1787. En 1788, les bâtiments prioraux sont reconstruits. En 1822, les murs sont détruits, cela marque le début de la future maison forestière.

 

L'abbatiale 

 

st jean aux bois (1)Abbaye fondée en 1152 par Louis VI et Adélaïde de Savoie.

La construction de cette église fut entreprise par les abesses Bénédictines dès le début du XIIIe. elle fut édifiée en 2 étapes sur un même plan : le choeur avec le transept, et enfin la nef. l'église comportait un clocher de bois ou de pierre, comme le représente JB Oudry sur un tableau qu'il a peint en 1736. A gauche de l'entrée Nord se trouve un tombeau arqué supposé être celui d'A de Pierrefonds. En 1761, avec l'extinction de la communauté des chanoines de St Augustin, ce batiment devint église paroissiale. la pureté de son architecture intérieure et ses vitraux en grisaille en font notamment sa renommée. Classée au titre des monuments historiques en 1849, sa restauration fut entreprise dès 1865, elle se poursuivit durant plus de 20 ans. V le Duc vint à cette époque y faire quelques croquis. la toiture en ardoise fut refaite et remplacée en 1992 par une couverture en tuiles plates. Il renferme un bénitier XIIe. 

 

 

 

 

 

 

Autres curiosités de la commune

 

 

aubergeStJean

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

st jean aux bois (3)

 

 

 

 

 

 

 

 

Chêne de St Jean (750 ans)

 

 

 

ste perine

 

 

 

 

 

 

Maison forestière Sainte Périne

 

 

A faire

 

Randonnée :  La commune est traversée par le GR 12 et est reliée à Pierrefonds d'une part et à Verberie d'autre part.

Randonnée : Boucle 1 (20km ; 5h)

 

 

A voir

 

- Le château de la Brévière a été construit par un ministre de la justice de Napoléon III. Il est devenu un centre de formation d'un syndicat

- Porte XVIe

- De l'ancienne abbaye il reste en plus de l'abbatiale, une salle capitulaire et une ferme XVIe.

 

 A lire

 

Eglises de bourgs et de villages (1867) (Cf sommaire au début de l'ouvrage)

Essais historiques sur les cantons d'Attichy, Compiègne, Estrées Saint-Denis et Guiscard (1907) à partir de la page 161

L'abbaye et le village de Saint-Jean-aux-Bois en la forêt de Cuise (1911)

 

 

 Pour en savoir plus sur Saint Jean et sa région cliquez !!!